Saint-Joseph, la grande inauguration

Saint-Joseph, la grande inauguration

Quatre mois presque jour pour jour après que les résidents du Foyer de vie et du Centre d’accueil de jour (CAJ) Saint-Joseph aient intégré leurs nouveaux locaux, dans le 20ème arrondissement de Paris, se déroulait le 27 septembre l’inauguration officielle du bâtiment situé rue Gustave et Martial Caillebotte. Un évènement présidé par Louis de Montferrand, Président de la Société Philanthropique en présence de Stéphane Dauphin, directeur général de Paris Habitat, de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement de Paris, et de Nicolas Nordman, Adjoint à la maire de Paris chargé des questions relatives aux personnes en situation de handicap et à l’accessibilité.

Heureuse coïncidence de dates

Sous les regards de Joachim Perroud, directeur de l’établissement, des professionnels, des résidents, de leurs familles et de nombreux invités, les quatre responsables dévoilaient une plaque destinée à commémorer l’évènement. Heureux hasard du calendrier : la date de cette inauguration coïncidait avec les 180 ans de la reconnaissance d’utilité publique de la Société Philanthropique, le 27 septembre 1839. “Cette inauguration est un témoignage de la volonté de notre association de toujours se renouveler pour offrir à nos concitoyens vulnérables un accueil dans des bâtiments de qualité”, déclarait Louis de Montferrand, rappelant que cette réalisation illustrait “un partenariat de plus de deux cent années entre la Société Philanthropique et la Mairie de Paris“. Nicolas Nordman confirmait pour sa part la volonté de la municipalité parisienne de continuer à développer des solutions afin de répondre aux besoins des habitants en situation de handicap.

Vie collective et respect de l’intimité

Construit par Paris Habitat avec le soutien financier de la Mairie de Paris, le nouveau bâtiment a été conçu pour favoriser la qualité de vie et une libre circulation sécurisée. Il permet à la fois l’existence d’une dynamique collective et conviviale et le respect de l’intimité de chacun. Il propose de vastes espaces d’activité, de restauration et de détente et comporte également des espaces de vie privée avec de grandes chambres (entre 22 et 26 m2) intégrant toutes un cabinet de toilette individuel. Ouvert et lumineux (plus de 70 % du bâtiment est vitré), l’immeuble offre et de grandes hauteurs sous plafond permettant une entrée massive de la lumière.

Le Foyer de Vie Saint-Jopseh accueille des personnes en situation de handicap intellectuel et/ou psychique, âgées de plus de 20 ans, ne pouvant pas, ou plus, travailler, n’ayant pu acquérir qu’une autonomie limitée mais ne nécessitant pas une surveillance médicale constante . Plus d’information.